Mon compte
Contactez   Pascale  Joly
HUFFPOST - 7 signes qui montrent que vous pouvez quitter votre job

Zidane quitte le Real Madrid: 7 signes qui montrent que vous pouvez quitter votre job alors que tout vous réussit.

 

VIE DE BUREAU - Zinédine Zidane a dévoilé lors d'une conférence de presse surprise organisée jeudi 31 mai qu'il quittait son poste d'entraîneur du Real Madrid. La décision de l'ancien joueur intervient après qu'il a remporté quelques jours plus tôt sa troisième Ligue des Champions, moins de trois ans après avoir été nommé.

 

Partir au sommet de sa gloire pour d'autres horizons, pour éviter de chuter ensuite, pour se renouveler ou par lassitude, difficile de dire ce qui motive profondément la décision de l'ancien numéro 10. Certes, la situation de Zinédine Zidane est particulière par son exposition médiatique, ses responsabilités et ses moyens financiers, mais cet exemple n'est pas moins pertinent pour nombre de salariés qui, après un beau succès professionnel, pourraient envisager un départ.

 

En la matière certains signes ne trompent pas et montrent qu'il est possible d'envisager un départ, malgré ou plutôt grâce à une belle réussite.

1. L'envie n'est plus là

 

"Quand on atteint un objectif, on peut perdre l'envie juste après", explique Pascale Joly, entrepreneure, auteure et coach professionnelle. "Or, quand l'envie diminue, le plaisir diminue aussi ainsi que la motivation. On devient donc moins efficace. L'envie est le moteur principal dans notre vie professionnelle, quand elle diminue, cela doit agir comme un signal d'alerte."

2. Vous parvenez à répondre aux questions qui dérangent

"Partir, changer de voie professionnelle est un choix très personnel, rappelle Pascale Joly, mais pour pouvoir prendre cette décision, le questionnement de personnes objectives et bienveillantes autour de nous est nécessaire sur le sens de notre carrière, nos objectifs." Il faut pouvoir entendre ces questionnements et pouvoir aussi y répondre, la confiance acquise via une réussite professionnelle le permet.

"Une compagne, des enfants, des amis ou un professionnel peuvent nous poser les bonnes questions, celles qui sont fondamentales sur nous-même et que nous ne pourrions nous poser seul, faute de recul. Et c'est lorsque l'on peut y répondre que l'on est prêt à prendre sa décision."

3. Vous arrivez à vous affranchir du regard des autres

Si les autres sont nécessaires pour nous guider vers une telle décision, il faut aussi savoir revenir en son fort intérieur pour trancher. La confiance en soi acquise par le succès peut nous y aider.

"Un choix personnel signifie aussi savoir se déconnecter du regard des autres. Une fois les bonnes questions posées, il faut réussir à se déconnecter de l'appréciation positive ou négative des autres qui peut accompagner nos réponses. Assumer son choix et surtout ne pas revenir en arrière, voilà tout le chemin à parcourir."

Lire la suite de l'article en ligne...

Sandra LorenzoJournaliste responsable de la rubrique C'est La Vie
Sandra LorenzoJournaliste responsable de la rubrique C'est La Vie
Mise en ligne le lundi 4 juin 2018
Pascale Joly est sur twitter
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2018 PascaleJoly.com - Mentions légales